Sculpture en acier inoxydable d’Albert Féraud – Assemblage abstraite, 1974

Sculpture d’Albert Féraud – Assemblage abstraite, 1974

Assemblage d’acier inoxydable soudé signée vers le bas sur le pied.

Dimensions : Hauteur : 61 cm – 24 po.

Prix : *$ CAD (Dollars canadiens) – Pour le prix, l’expédition et les détails, communiquez avec la galerie


Voir plus de Sculptures ou d’Assemblages >>

Albert FÉRAUD (1921 – 2008)

Albert Féraud est né le 26 novembre 1921 à Paris et mort le 11 janvier 2008 à Bagneux. Il est un sculpteur français et ami de la peintre française Annick Gendron. Il est le fils d’un prix Nobel de médecine et d’une chanteuse d’opéra.

Il passe son enfance à Paris, Cap-d’Ail et Nîmes, près de son oncle et retourne à Paris pour finir ses études secondaires. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il quitte Nîmes et entre à l’École des beaux-arts de Montpellier, de Marseille puis de Paris, dans l’atelier d’Alfred Janniot. Il est premier grand prix de Rome de sculpture en 1951

Entre 1950 et 1960, il exécute de nombreuses œuvres en pierre ou en bronze dont une série de bustes qui l’apparentent à Bourdelle ou à Despiau.

À partir de 1960, Il découvre le matériau de récupération et la liberté créatrice. Son œuvre évolue vers une abstraction de plus en plus marquée.

Après des recherches sur le plomb, il s’oriente vers des travaux en fer soudé puis en acier inoxydable. C’est l’époque de ses deux premières expositions importantes, en 1960 et 1961, à la Galerie 7 de Paris. Depuis, chaque année, une exposition lui est consacrée en France et à l’étranger, telle que Bâle, Zurich, Montréal, Lucerne, Francfort, Berlin, Varsovie et Turin.

Une importante bibliographie est consacrée à l’œuvre de cet artiste dont le nom est lié, pour l’essentiel, à l’exploration des possibilités de ce nouveau matériau, l’inox, dont Albert Féraud est l’un des plus habiles et les plus inspirés manipulateurs.

Il est passionné par la projection, dans l’espace à trois dimensions dont le plan à deux dimensions était jusqu’alors le terrain d’exécution privilégié. Sa sculpture, jusque dans ses exubérances mouvementées où se manifeste la joie de vivre de l’artiste, garde par son sens de l’harmonie et de l’équilibre, une qualité et une densité plastique qui en font l’intérêt, aussi bien pour l’amateur de sculpture que pour l’architecte à la recherche d’une animation.

Aujourd’hui, près de 50 œuvres se trouvent dans des collections publiques, françaises et étrangères, et plus de 70 expositions personnelles ont été organisées dans le monde, dont cette importante exposition itinérante à Shanghai et Pékin, en 2001.

Albert Féraud est promu officier de l’ordre national de la Légion d’honneur en 2002 et nommé chevalier de l’ordre des Palmes académiques en 1998.

Il meurt le 11 janvier 2008 à Bagneux dans les Hauts-de-Seine.

#biographie archives YLA

 

 

Date:

See more artworks and bio of