Lithographie sur papier d’André Lanskoy – Sans titre, 1968

Estampe d’art d’une édition limitée d’André Lanskoy – Sans titre, 1968

Lithographie sur papier signée et datée au crayon par l’artiste dans le bas à droite et  annotée EA au crayon dans le bas à gauche. Un d’une édition de 100 lithographies signées, datées et numérotées appart quelques épreuves d’artiste.

Enlever du cadre.

Dimensions : 68 x 44 cm – 26,8 x 17,3 po.

Prix: *$ CAD (Dollars Canadiens) Pour plus d’information sur l’oeuvre, l’artiste ou prix et expedition communiquez avec la galerie.


Cliquez ici pour voir plus d’impression planographique>>

André LANSKOY (1902 – 1976) – Andrej Michajlovic LANSKOJ

André Lanskoy, né le 31 mars 1902 à Moscou, et mort le 22 août 1976 à Paris.

C’était un peintre et graveur russe qui travaillait en France. Il est associé à la nouvelle École de Paris et au Tachisme, mouvement de peinture abstraite qui a débuté dans les années 1940.

Il est né à Moscou. Après 1905, la famille déménage à Saint-Pétersbourg, la capitale en 1909. En 1918, il s’installe à Kiev où il peint ses premiers tableaux. Pendant la guerre civile russe, il a combattu dans l’armée blanche. Après une blessure, il s’installe à Constantinople et en 1921, il se rend à Paris. Rappelant son arrivée dans la capitale française, Lanskoy a déclaré: « Littéralement la première nuit, j’ai commencé à peindre et je n’ai pas arrêté depuis. » A Paris, il rencontre Serge Poliakoff, Jean-Michel Coulon et plus tard Nicolas de Staël. A Paris, Lanskoy a également rencontré Catherine Zoubtchenko, qui est devenue sa muse et son amante.

Lanskoy a passé beaucoup de temps dans les musées et a été influencé par l’utilisation de la couleur par James Ensor et Vincent van Gogh. En 1923, il participe à ses premières expositions collectives de peintres russes à la galerie La Licorne à Paris. Wilhelm Uhde découvre les peintures de Lanskoy au Salon d’automne de 1924 et devient collectionneur de ses œuvres dans les années qui suivent. En 1925, Lanskoy a eu une exposition personnelle et ses œuvres ont été acquises par des musées et d’importants collectionneurs privés. Après 1937, ses peintures amorcent une transition vers l’abstraction et il étudie à la fois Paul Klee et Wassily Kandinsky.

Après 1942, il ne peint que des œuvres abstraites. L’interaction de la forme et de la couleur est devenue le thème majeur de son œuvre : « Même si chaque coup de pinceau représente pour lui-même une réalité transformée, il prend sa véritable signification dans le contexte des nuances de couleur environnantes.

En 1944, Lanskoy expose à la galerie Jeanne Bucher à Paris où il rencontre Nicolas de Staël. En 1948, il expose à la galerie Louis Carré et en 1951 à la galerie Jacques Dubourg.

La Tooth and Sons Gallery a exposé son travail en 1953 et la Loeb Gallery de New York a suivi en 1959.

En 1962, il a commencé à travailler sur un grand projet d’estampes et de collages originaux pour accompagner le roman Diary of a Madman de Nikolai Gogol. Il a travaillé pendant quatorze ans jusqu’à sa mort sur ce projet résultant en 150 collages et 80 lithographies. En 1966, il a eu une exposition au Musée Galliéra, Paris.

La Neue Galerie de Zürich a organisé une exposition en 1969. Lanskoy est décédé le 24 août 1976 à Paris.

#biographie archives YLA et Wikipédia

Date:

See more artworks and bio of