Lithographie sur papier Japon de Jan De Graef – Titrée: Park (Anvers)

Estampe d’art originale d’une édition limitée de Jan De Graef – Park (Anvers)

Lithographie sur papier japon signée au crayon par l’artiste en bas à droite et porte également le tampon à sec de l’association d’art en bas à gauche. L’édition de cette lithographie est inconnue car elle ne porte aucune justification d’édition bien que ses éditions étaient censées être publiées à 200 exemplaires; ils étaient rarement imprimés en cette quantité.

Tampon à sec:  »Als Ick Kan » – Le cercle d’art anversois créé en 1883

L’œuvre n’est pas encadre

Dimensions : 36 x 37cm

Prix: *$ CAD (Dollars Canadien) Pour plus d’informations sur l’oeuvre ou l’artiste communiquez avec la galerie


Voir plus Estampes d’art>>


Voir plus d’impression planographique>>

Jan DE GRAEF (1877 – 1952)

Jan De Graef est né le 11 août 1877 à Anvers et mort le 30 novembre 1952 à Borgerhout près d’Anvers.

Jan De Graef était un peintre, en particulier de vues de parcs et de paysages dans une atmosphère brumeuse et mystérieuse ; il était connu pour expérimenter les effets de lumière et ainsi influencé par le « Luminisme » belge entre 1910 et 1933. Il était également un peintre floral de natures mortes de grand talent.

Jan De Graef a étudié à l’Académie d’Anvers, où il est devenu plus tard enseignant, et à l’Institut national supérieur des beaux-arts d’Anvers. Il a étudié les arts graphiques et est devenu également un lithographe de pierre renommé.

Il est né dans une famille artistiquement douée, son oncle était par ex. le peintre Theodoor Verstraete pour n’en citer qu’un. En fait les influences sont venues d’une fusion d’une part, l’influence presque simultanée de l’impressionnisme et du néo-impressionnisme français et d’autre part, la perpétuation d’une tradition réaliste propre à l’art belge.

De 1906 à 1952, il est membre et directeur d’Als Ik Kan, une association d’artistes visuels à Anvers. L’association a été fondée le 25 octobre 1883 sous le nom d’Union Artistique des Jeunes. Bientôt, la devise « Als ik Kan » deviendra également le nom sous lequel l’association est devenue connue. L’objectif des fondateurs était principalement de créer des opportunités d’exposition pour les membres, pour la plupart de jeunes artistes anversois, qui n’avaient pas encore été inclus dans le circuit artistique officiel local.

Jan De Graef était consultant en art pour les particuliers et pour la commune de Berchem.

En 1952, après sa mort une rétrospective eut lieu à Berchem du 14 au 26 mars 1953, une exposition fut également montée dans la salle C.A.W. (Comité pour le Développement Artistique) au Meir à Anvers. Le collectif Als Ik Kan, n’avait plus que 9 membres et en 1952 il fut dissous.

Son œuvre est en possession de la commune de Berchem et des Musées à Anvers et de Bruxelles.

Sources : Archives Ysebaert Louisseize Arts – Curators, également en partie texte de Mia Verbanck et Wikipedia

Date:

See more artworks and bio of